Le rendez-vous des Arpenteurs de Rêves et des Portes de l'Aventure, clubs de jeux de rôles, de figurines et de plateaux d'Haubourdin
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexionGalerieCalendrier
ATTENTION CHANGEMENT D'ADRESSE!!! et de forum …Les Arpenteurs de Rêves se réunissent à l'arrière gauche de l'église Saint Maclou (à l'entrée de la Cour notre Dame), à Haubourdin, tous les vendredis de 21h00 à 02h00…

Partagez | 
 

  [Bright Horizon] vivre au XXIIIe s. sous le CRC

Aller en bas 
AuteurMessage
vonhymack
Arpenteur
avatar

Nombre de messages : 3117
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: [Bright Horizon] vivre au XXIIIe s. sous le CRC   Mer 27 Juil - 20:48

Le CRC



Basé sur Proteus Prime, le Conseil de Régulation Corporatiste a pour principal intérêt de régler équitablement les fréquents conflits d’intérêt entre corporations. Les principales conventions corporatistes sont :
- le droit de préhension : si un territoire est inoccupé (ou libéré du droit d’exploitation d’une quelconque corporation)
- le droit d’exploitation : des ressources d’un territoire (qui a fait l’objet d’un accord de préhension)
- le droit au marché libre : les corporations peuvent procéder au commerce régulé des ressources, biens et services sur le Trade Net
- le droit à l’armement : comprend aussi l’entretien de forces aérospatiales et planétaires
- le droit au conflit réglé : guerre autorisée entre corporations désignées. Un conflit marginal (guerre non autorisée) peut passer au statut de réglé ou illégal en passant par une commission du CRC.

Le CRC est présidé par ATLAS (pour Anti Trust Lookout Advanced Systems), un réseau de plusieurs intelligences artificielles dont les ramifications s’étendent dans chaque enclave corporatiste par un dispositif de renseignement passif : ATLAS collecte les données non confidentielles pour constituer une base de donnée, EQUILIBRIUM, sur les activités de chaque corporation et du Trade Net. EQUILIBRIUM respecte officiellement le droit à la confidentialité et ne contient donc que ce que chacune veut bien lui dévoiler. C’est d’ailleurs une condition à laquelle la cohésion du CRC tient encore. ATLAS n’est pas tout à fait omniscient mais il recoupe les données d’EQUILIBRIUM avec virtuosité, et comme les violations de conventions corporatistes sont aussi enregistrées par la partie lésée, il reste difficile à fourvoyer.

Lors des  commissions, le CRC rassemble à distance les dirigeants des 6 grandes Compagnies : l’I.A. Steerwheel (Saint Brendan Incorporated),  Anatoly Boutkievich (Bessekaï), Fuxi et Huwa (Guāng tuán), Carlos R. Walker (Star-Solutions), Narayan Mohan Bhatia (Terraform Unlimited) et l’Assemblée du Consortium Stanovoï. Les discussions autour de chaque conflit rapporté par ATLAS se soldent par une phase de tractations confidentielles entre les parties, puis par un vote. Les sanctions prévues en cas de conflit d’intérêt ou militaire sont : la restitution simple, l’amende, la destruction des avoirs. Les conflit réglés par une guerre légale sont monnaie courante pour départager deux parties, et font souvent l’objet de diffusions sponsorisées et spectaculairement médiatisées au sein de chaque enclave : les WarGAMES.

En cas de conflit illégal enregistré sur EQUILIBRIUM, ATLAS peut faire usage d’une force de frappe conséquente : les Régulateurs. Ces troupes de choc sont présentes dans chaque enclave et toujours opérationnelles pour délivrer de puissantes frappes chirurgicales là où les conventions corporatistes sont bafouées, au sol ou dans l’espace. ATLAS se trompe rarement, et quand un aéronef de livrée blanche traverse le ciel, c’est le signe d’un assaut imminent, brutal et sans sommation. Les Régulateurs sont responsables du maintien de l’ordre et peuvent aussi épauler une corporation pour se défendre d’un conflit illégal.

Le CRC et ATLAS possèdent toutes les raisons du monde pour maintenir le rapport de force actuel entre les grandes compagnies. Il instrumentalise leurs réactions pour créer un équilibre : Terraform Unlimited, le Consortium Stanovoï lui fournissent la stabilité nécessaire au développement de l’ensemble, la Bessekaï et la Star-Sol. ont l’énergie de renverser les conjonctures trop statiques tandis que la Saint Brendan Incorporated et le Guāng tuán figurent d’éventuelles portes de sortie à plus ou moins long terme.

l'I.A. ATLAS

_________________


Dernière édition par vonhymack le Mer 28 Juin - 10:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://vonhymack.blogspot.fr/
vonhymack
Arpenteur
avatar

Nombre de messages : 3117
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: Re: [Bright Horizon] vivre au XXIIIe s. sous le CRC   Jeu 28 Juil - 11:21



Le Trade Net

La bourse corporatiste ou Trade Net sert à gérer les échanges de biens financiers et en nature (ressources, territoires, employés) entre corporations. Son siège se situe sur Proteus Prime mais son activité s’étend à tout le système Proteus. Grâce au complexe réseau laser parcourant le système Proteus, les opérations sont pratiquement effectuées en temps réel. Un court intervalle temporel pouvant représenter un obstacle pour la bonne marche des transactions, chaque corporation enregistrée sur EQUILIBRIUM possède une succursale au siège du Trade Net pour procéder à des opérations financières directes. Le Trade Net est géré sur fonds propres par des courtiers indépendants payés à la commission. Chaque transaction demande donc une participation conséquente de la part des corporations concernées.


C’est pour anticiper l’évasion boursière que Trade Net possède une police financière : le Trade Net Supervision (TNS). Les Trade Supervisors sont recrutés parmi les plus tenaces agents de sécurité corporatistes. Ils suivent une formation sur les systèmes financiers autant que sur le maniement des armes et le pilotage de véhicules d’assaut. Assermentés par le CRC, leur mission est d’enquêter sur les éventuelles fraudes de la part des corporations. Sur sa confirmation, ils disposent du droit de pénétrer leurs enclaves pour arrêter les contrevenants, en usant de la force si nécessaire. Bien que postés sur Proteus Prime, leur champ d’action est large et ils disposent de tous les moyens matériels nécessaires pour assurer une arrestation, voire réclamer une guerre légale. Les Trade Supervisors sont rémunérés sur un pourcentage des valeurs saisies.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://vonhymack.blogspot.fr/
 
[Bright Horizon] vivre au XXIIIe s. sous le CRC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MUSIK...... les airs à la mode sous l'occupation
» SOUS MARINS NIPPONS A L'APPROCHE
» Ralentissements sous Inkscape
» Polices sous photoshop
» [Seigneurie de Faye la Vineuse] Braye-sous-Faye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum des membres :: Jeux de figurines :: Briefing-
Sauter vers: